Prairies fleuries

C’est La star de la biodiversité au jardin, la prairie fleurie! Aussi incroyable que cela puisse paraître il faut laisser la nature s’installer au jardin et ne pas la malmener avec des techniques néfastes de contrôle (taille inappropriée, traitement à haute dose, changement systématiques et successifs, etc.). La nature est capable de nous surprendre par sa spontanéité et sa gigantesque biodiversité.

Avant de commencer à lire cet article je veux que tu sois sur d’une chose. Tout lieu peut être transformé en prairie fleurie! J’ai moi-même eu un rebord de fenêtre de 1m50 avec une petite prairie fleurie! Encore plus incroyable, cette prairie fleurie sur un balcon chez une cliente!

Comment définir une prairie fleurie ?

La prairie fleurie est un lieu défini et délimité dans ton jardin ou tu vas fortement diminuer tes interventions et donc ton impact, elle te permettra en plus d’avoir un beau jardin! Cet espace ne sera que peu tondu, aucun produits chimiques ou biologique n’y sera répandu, tu n’y aura pas accès et tu laissera la nature faire ce qu’elle a toujours su faire : vivre!

Une prairie fleurie c’est donc abandonner une partie de son jardin à la nature, lui laisser reprendre ses droits. Pour les botanistes c’est la première étape d’un écosystème en développement pour tendre vert un climax (vidéo à venir).

Prairie fleurie

Comment avoir une prairie fleurie

Il existe deux solutions pour avoir une prairie fleurie, pas plus!

  1. Laisser la végétation locale présente pousser
  2. Semer des graines en mélange achetées dans le commerce.

Végétation locale et pousse spontanée

Concernant la première façon, c’est la plus simple et la plus économique en énergie et en argent pour le jardinier.

  • Tu dois sélectionner un espace dans ton jardin qui va accueillir ta prairie fleurie.
  • Afin d’être harmonieuse imagine cette zone avec des courbes et des rondeurs (elle ne sera que plus naturelle)
  • Il te faut ensuite délimiter physiquement cet espace, je te conseille d’utiliser une corde de chanvre tendue entre des piquets, une barrière ganivelle ou encore de l’osier tressé.
  • Maintenant place à l’observation.

Prairie fleurie par semis

Cette solution est bien plus complexe. Le semis va te permettre d’avoir la prairie fleurie que tu souhaites avec la floraison que tu aura choisie!

En effet, cette solution présente l’avantage de te permettre de choisir

  • un panel de couleur,
  • l’étalement de la floraison selon les saisons,
  • la hauteur de ta prairie fleurie par semis à maturité,
  • etc.

Bien sûr je te conseille vivement de choisir un revendeur qui te permettra d’avoir un mélange de graines issues de variétés locales, non invasives et adaptées aux conditions locales (par exemple la société phytosem).

La préparation et l’implantation de ta prairie fleurie par semis est identique au semis de gazon, soit (petit résumé):

  • Préparation du sol
  • Semis du mélange de graines
  • Arrosage
  • Surveillance

Entretien

La prairie ne demande que peu d’entretien, si tu as choisi de faire un semis tu dois veiller à un bon arrosage pendant plusieurs mois. Si tu as choisi de laisser la nature s’installer aucun arrosage n’est nécessaire (hormis grosse sécheresse).

D’expérience je te préconise de tondre grossièrement ta prairie une fois par an, à la fin de l’automne tout en laissant la tonte sur place. N’utilise pas de tondeuse faisant du mulch pour une prairie (l’herbe n’est pas broyée en fins morceaux) puisque ce que l’on souhaite c’est favoriser un cycle naturel. L’herbe fauchée sera ainsi décomposée pendant la période hivernale pour alimenter le sol.

L’Écologie d’une prairie fleurie

La prairie est un laboratoire à ciel ouvert qui va te permettre d’oberver la nature et toute sa biodiversité. C’est aussi un lieu magique pour les enfants à l’observation des fleurs, des insectes et des animaux.

Après quelques semaines les plantes poussent plus vite, grandissent et commencent même par fleurir! Ce couvert végétale offre un refuge pour de nombreux insectes. Ceux-ci se répartissent par étages en fonction de leur besoin en lumière et en humidité, en effet plus on est prêt du sol moins la lumière est présente et plus l’humidité importante. Le sol s’allége puisque l’hydrometrie augmentant les vers de terre sont de plus en plus nombreux et font leur travail de fouisseurs. Cette nouvelle biomasse (ensemble de la masse vivante, végétale + animale) attire des animaux prédateurs comme les mulots, les musareignes, les oiseaux, etc. C’est tout un écosystème qui s’installe et se met en place!

Tu l’aura compris, plus les plantes de ta prairie grandissent, plus l’écosystème qui y est présent est complexe. C’est un cercle vertueux en autosuffisance et contrairement au gazon le jardinier n’a rien à faire d’autre que d’observer et d’apprécier.

Enfin, année après année, ta prairie devient mature, plus d’espèces sont présentes, le sol devient léger et aéré naturellement ! Cette partie de ton jardin est une zone moins sujette aux variations climatiques extrêmes et aux maladies!

Chez des clients j’ai pu même observer des espèces rares venir s’y implanter, voir des oiseaux et des insectes très sensibles aux produits chimiques y vivre! Signe d’un grand bénéfice environnemental!

Alors c’est parti, tout jardin mérite une prairie fleurie!

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 38 autres abonné·es.

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lisez notre politique de confidentialité

La petite maison dans la prairie fleurie